Forceps, spatule, ventouse

Les forceps :
Les forceps ressemblent à de grosses cuillères à salade. C’est un instrument en forme de pince , avec de deux cuillères métalliques qui épousent la forme de la tête du bébé et vont la saisir pour faciliter l’expulsion du bébé lors de l’accouchement.
forceps
Les spatules (ou cuillères) :
A l’inverse des forceps, elles ne sont pas attachées entre elles et sont parallèles. Elles permettent d’écarter le vagin de la mère pour que le bébé puisse passer.
La ventouse :
La ventouse comme l’indique son nom est composée d’une ventouse en plastique flexible relié à un tube qui permet d’aspirer. On la place sur le haut et l’arrière de la tête du bébé. Puis le vide est créé dans la ventouse grâce à une pompe ou une machine d’aspiration.
ventouse
Pourquoi a-t-on recours à ces instruments ?
De nos jours, vivre un accouchement assisté par des instruments est de plus en plus rare. Cependant, dans certaines situations d’urgence, avoir recours à ces outils est indispensable pour extraire le bébé et éviter d’avoir recours à une opération telle que la césarienne.
En général, ils sont utilisés si :
  • l’accouchement prend plus de temps que prévu et que les efforts expulsifs sont inefficaces
  • la maman est épuisée et n’arrive plus à pousser,
  • le bébé n’est pas assez avancé et ne progresse plus dans le bassin de la mère,
  • le bébé est en situation de détresse lors des poussées,
  • pour une raison médicale (ex: problème cardiaque, hypertension, éclampsie,…), la maman ne doit pas trop pousser.
Comment éviter le recours à ces outils ?
Il est souvent possible de réduire le risque d’utilisation des spatules, des forceps ou de la ventouse en veillant lors de son accouchement  à :
  • être en position sur le côté (ou en verticale/debout) lors de l’accouchement
  • avoir recours à la péridurale le plus tard possible (pas avant que le col ne soit dilaté à 3 doigts)
  • ne plus appuyer sur la pompe, s’il y a recours à la péridurale, pendant au moins une heure après la dilatation complète (pour ressentir le bébé sortir et pousser de façon efficace)
  • attendre une heure après la dilatation complète ou jusqu’à ce qu’il y ait le besoin urgent de pousser qui soit ressenti avant d’essayer de pousser pour faire sortir le bébé
Quels sont les risques d’utilisation liés à ces instruments ?
Les cuillères et les forceps peuvent entraîner chez la mère une déchirure qui peut parfois s’étendre jusqu’à l’anus ou le sphincter. C’est pourquoi, le personnel médical peut être amené à réaliser une épisiotomie. Chez le bébé, les forceps peuvent être source d’hématomes sur le cuir chevelu ou niveau du visage, de blessures cutanées, des lésions osseuses du crâne, et une atteinte au niveau de l’œil.
La ventouse, suite à la pression exercée, peut entraîner l’apparition d’une bosse ou un hématome sur le haut du crâne du nourrisson à l’endroit où la ventouse a été mise mais, souvent, cela disparaît sous 24 à 48 heures.
Et vous ? Avez-vous vécu un accouchement avec ces instruments ? Quel est votre témoignage ?

Laisser un commentaire

Suzannie COURRIEU © 2021. Tous droits réservés.