Préparer son corps à accoucher

Voici comment préparer au mieux son corps (notamment le col de l’utérus et le périnée) à accoucher :
1. Boire des infusions de feuilles de framboisiers : prendre une tasse de tisane de feuille de framboisier une fois par jour vers 36SA et 2/3 tasses vers 38 SA  semble favoriser la dilatation harmonieuse du col de l’utérus et permettrait aux contractions d’être régulières.
Herbier De France Framboisier feuille 25g
2. Manger des dattes : manger 4 à 5 dattes par jour lors du dernier trimestre serait bénéfique pour accoucher. En effet, les dattes semble avoir un effet semblable à l’ocytocine produit naturellement par le corps. Riche en sucre naturel, fibres, potassium, magnésium, folate et vitamine K, en consommer permettrait de stimuler les contractions utérine et réduire l’hémorragie post-partum. La consommation de dattes contribuerait à tonifier l’utérus, permettrait au col de se dilate plus vite et aiderait  l’utérus  à se remettre plus rapidement en place après l’accouchement. A tester donc surtout si l’on ne fait pas de diabète gestationnel. Vous pouvez vous en procurer un peu partout mais il semble que la variété des « deglet nour » serait à privilégier.
Résultat de recherche d'images pour "datte deglet nour"
3. Masser son périnée à l’aide d’une huile végétale : il s’agit de prendre 3 à 10 minutes une fois par jour à partir de la 34SA pour masser cette partie du corps à laquelle on pense rarement et dont on a pas toujours conscience. Cela augmente l’élasticité du périnée et réduit donc les risques de déchirures. Vous trouverez sur internet diverses vidéos expliquant comment réaliser le massage. En huile, vous pouvez éventuellement utiliser celle de Weleda.
Huile de massage du périnée - Weleda
Et vous ? Comment préparez-vous votre corps ?

Laisser un commentaire

Suzannie COURRIEU © 2021. Tous droits réservés.