Se soigner avec le lait maternel

Le lait maternel sert à allaiter le bébé : ça, ça paraît logique. Toutefois, le lait maternel peut aussi être appliqué sur les mamelons afin de soigner les crevasses. Savez-vous que les propriétés médicales du lait maternel ne se limite pas à cicatriser des blessures? En effet, ce lait a des propriétés hydratantes et cicatrisantes mais aussi apaisantes, antiseptiques, anti-infectieuses, antifongiques et antivirales. Voici donc différentes utilisations possibles de cet élixir :

Au niveau du nez, des oreilles et des yeux : pour soigner les rhinites, sinusites, otites et conjonctivites. Pour cela, il suffit de garder les pipettes de sérum physiologique et de les remplir de lait maternel recueilli dans un bol par exemple.

Au niveau de la peau : pour les soins des peaux irritées et sèches, d’un eczéma, de l’acné, des lèvres sèches, des aphtes, d’un érythème fessier, des boutons de varicelles, des piqûres d’insectes, des petites brûlures, des ampoules, des égratignures, des coupures, des verrues, du cordon ombilical, … Il faut alors prendre une compresse, la tremper dans du lait maternel recueilli et poser la compresse sur la partie à soigner.

Au vue de toute ces/ses capacités, le lait maternel est utilisé dans certains produits de beauté (masque, démaquillant, antirides,…) et il est possible de réaliser du savon avec.

Ainsi, le lait maternel est un produit « miracle » au point où dans certains sportifs l’utilisent comme boisson énergisante pour accroître leur performances !

Laisser un commentaire

Suzannie COURRIEU © 2021. Tous droits réservés.