L’annonce du sexe

Une fois la grossesse annoncée, les premières questions concernent souvent : la date du terme, le sexe du bébé et le prénom.
Parfois il s’agit de simple curiosité mais généralement ces questions sont la manifestation de l’intérêt porté à cet heureux événement. L’annonce de la grossesse étant partagée avec joie, les personnes à qui cela est dit s’intéressent alors davantage aux parents, aux bébés, etc.
Annoncer le sexe du bébé ? Ne pas l’annoncer ? Créer la « surprise » ?
Annoncer le sexe, prénom,…permet d’une certaine façon de partager son bonheur avec l’entourage et peut contribuer à favoriser l’accueil du bébé. Un bébé devient une réalité pour beaucoup lorsqu’on le nomme et lorsqu’on l’imagine de plus en plus. Connaître le sexe du bébé peut donc aider à mieux se projeter (pour choisir le prénom, pour décorer la chambre, pour acheter des vêtements,…).
L’arrivée d’un bébé impacte principalement les parents et il est “normal” que la famille et les amis/collègues ne soient pas plus enthousiastes à l’accueil du bébé que les parents eux-mêmes. Ce sont les parents qui vont principalement voir leur vie changée avec l’arrivée du bébé. Ainsi, que cela soit une fille ou un garçon, que l’échographe soit sûr ou pas, que le bébé s’appellera x, y ou z, cela est d’abord important pour les parents. Du moins, ça n’impactera pas la vie des connaissances qui pour certains peuvent oublier le sexe et le prénom 5 minutes après que vous leur aurez dit. Non pas parce qu’ils s’y intéressent pas, mais ils ne sont simplement pas autant concernés que les parents.
Certains parents souhaitent entretenir un mystère pour faire «la surprise ». En réalité, la naissance est en soit une surprise (que vous annonciez le sexe/prénom ou non). Et oui, même avec la vision d’une échographie morphologique, on ne sait pas à quoi le bébé va ressembler à 100% et lorsqu’il naît, son visage change bien souvent très rapidement. D’ailleurs, certains professionnels de la psychologie disent que « chaque parent doit faire le deuil de l’enfant imaginaire à la naissance de leur bébé ». Donc, assurément, il y aura toujours une « surprise ».
Généralement, les proches espèrent juste que les parents soient heureux et ils sont présents pour partager les joies et les peines en soutien.
Si vous décidez d’annoncer la grossesse et ne souhaitez pas annoncer le sexe de l’enfant, n’oubliez pas que l’arrivée du bébé est « THE événement » d’abord pour vous. Non pas que ni votre famille, ni vos amis, voisins, collègues,…ne s’y intéressent (c’est même souvent l’inverse) mais ils partageront certainement la joie que vous leur donnez à partager avec vous.
Si vous ne souhaitez pas annoncer le sexe du bébé, c’est une décision qui vous appartient et personne n’a à vous contraindre. Et pour vivre pleinement dans l’intimité votre grossesse, il suffit simplement de ne pas en parler. Plus vous communiquez au sujet de votre grossesse, plus vous ouvrez la porte aux questionnements à ce sujet. Quand vous annoncer la grossesse, montrez une photo d’une échographie, etc. ne soyez donc pas surpris qu’on vous interroge sur ce qui est en lien avec la grossesse.
Évidemment, on peut avoir envie d’annoncer une grossesse, de partager quelques aspects puis décider de vivre intimement ce qui y est relatif. Dans ce cas, la sincérité et la franchise préservent bien des relations.
Pour garder en tant que parents la « surprise » du sexe jusqu’à l’accouchement, cela est possible en informant l’échographe de votre choix avant le début de l’examen.
Comment annoncer le sexe du bébé ?
Pour ceux qui souhaitent connaître le sexe du bébé, vous pouvez soit le dire simplement aux personnes qui le demandent soit le faire de façon originale. Par exemples : avec le code couleur rose pour les filles et bleu pour les garçons en utilisant des ballons qui s’échappent d’un carton, de la barbe à papa, des chaussures, un chewing-gum,…

N’hésitez pas à laissez parler votre imagination.
Chaque période périnatale est un moment unique dans une vie, si vous souhaitez que je vous accompagne de façon personnalisée, n’hésitez-pas à me contacter.

Laisser un commentaire

Suzannie COURRIEU © 2021. Tous droits réservés.