L’épilation pendant la grossesse

L’épilation pendant la grossesse est un sujet qui intéressent les femmes enceintes mais également leur conjoint. En effet, garder les éléments de féminité avant, pendant et après sa grossesse est important pour soi mais aussi pour le couple.
Généralement, les hormones de grossesse réduisent la pilosité (et entraîne des fois des pertes de cheveux) mais peuvent aussi faire apparaître des duvets inexistants auparavant (ces duvets tomberont souvent après la grossesse : ouf!). Aussi, la sensibilité est bien souvent plus grande à la chaleur et à la douleur. C’est pour ça, qu’il n’est pas toujours évident de trouver la technique d’épilation qui convient.
Pourquoi s’épiler ?
Outre le fait de vouloir se faire belle et se sentir belle pour soi-même et pour les autres, l’épilation permet de s’accorder du temps juste pour soi.
En ce qui concerne le maillot, pour le jour de l’accouchement, si vous n’êtes pas rasée rien de dramatique. Sachez quand même qu’en cas d’épisiotomie, les voies dégagées permettent de réaliser plus facilement les sutures… L’équipe médicale pourrait donc vous enlever les poils mais si vous préférez un résultat plus doux, réfléchissez à l’option épilation.
Aussi, si une césarienne doit se faire, il faudra certainement raser les poils du haut du pubis.
L’accouchement étant source parfois d’imprévus, plutôt que d’être dans un état d’urgence pour ce type de chose, autant l’avoir anticipée. Mais après c’est à chacun de voir.
Comment s’épiler ?
Lorsqu’on est enceinte, il est possible de s’épiler à la cire (froide, tiède, chaude), avec un rassoir jetable, électrique, … Voyez donc ce qui vous convient le mieux.
Plus la grossesse arrive à son terme, plus il pourra quand même être compliqué d’accéder à certaines zones. Dans ce cas là, une épilation chez l’esthéticienne pourrait être la solution la plus simple.
Investir dans un épilateur électrique peut être une solution rapide est efficace. Cependant, avec ce mode d’épilation il y a un risque d’avoir des poils incarnés et pour éviter cela, il est conseillé de faire des gommages doux sous la douche (en frottant avec un gant adapté) et d’hydrater votre peau matin et soir.
Le rasoir peut être pratique mais il rend parfois le poil qui repousse plus dure et donc piquant. Puis, lorsque le ventre prend de la place, il est difficile de faire son maillot au rasoir.
J’encourage donc, notamment en fin de grossesse, à se faire épiler par une personne qui s’y connaît et se laisser chouchouter.
Ce qu’il faut éviter ?
  • Les crèmes dépilatoires contiennent souvent des produits chimiques/huiles essentielles néfastes pour le bébé
  • La cire chaude lorsqu’on a des varices ou des problèmes de circulation sanguine
  • L’épilation au laser qui peut favoriser la formation des varices
Pour conclure :
Il n’ y a pas de meilleure façon de s’épiler pendant la grossesse. Faîtes-donc ce qu’il vous convient en prenant soin de la santé du bébé, de la votre et en pensant à entretenir la flamme de votre amour dans votre couple.
Et vous ? Comment vous épilez-vous ?
Image associée

Laisser un commentaire

Suzannie COURRIEU © 2021. Tous droits réservés.