Limiter la perte des cheveux

Les changements hormonaux liés à la grossesse peuvent entraîner la perte des cheveux.
Généralement, pendant la grossesse et particulièrement durant le 2ème et 3ème trimestre (grâce à l’œstradiol et la progestérone), les cheveux s’épaississent, brillent, ils sont plus sains et poussent.
Par contre, trois mois après l’accouchement, le taux d’œstrogènes diminue et entraîne souvent une chute des cheveux. Ce phénomène lié au stress et la fatigue que peuvent parfois engendrer l’arrivée d’un nouveau né, sont peu bénéfique aux cheveux.
Comment prévenir et limiter cette perte de cheveux/ stimuler la pousse du cheveu ? Voici quelques remèdes naturels :
1) Veiller à la qualité de son alimentation : boire beaucoup d’eau et manger équilibré (un peu de tout, pas trop sucré, pas trop salé, …) aide à avoir une belle chevelure. Et pour avoir de beaux cheveux, il faut privilégier les aliments riches en vitamines et nutriments. Les cheveux ont notamment besoin de protéines (poissons, fruits de mer, laitages, viande de bœuf), vitamines B (présente dans les céréales, foie, viande, jaune d’œu), fer ( légumes secs, viandes rouges, poissons, lait, germe de blé) , zinc et magnésium (banane, cacao,  huîtres, crevettes,jaune d’œuf, soja, céréales, pain complet, foie de veau, le germe de blé) pour être en bonne santé.
2) Privilégier une bonne qualité de sommeil : la fatigue, le stress, … jouent sur l’état de la santé en général et sur la qualité du cheveu. Donc si on veut limiter la perte, on commence par prendre soin de soin et à bien dormir (si c’est possible).
3) Limiter les shampoings : car ils fragilisent le cheveu. Selon s’ils sont gras ou non, une à deux fois par semaine est généralement suffisant.
4) Utiliser un shampoing ET un après shampoing  doux, certifiés bio et sans sulfates (ou des poudres végétales comme le rhassoul) : ça limitera la casse des cheveux et donc leur perte. Les shampooings solides peuvent aussi être une solution.
5) Faire des soins avec des produits naturels qui aide à la pousse du cheveu : que ça soit pour faire des bains d’huile, des masques capillaires, utiliser avec le shampoing ou encore comme crème de soin pour les cheveux, il y a différents produits que vous pouvez utiliser. Parmi eux il y a :
  • les huiles (que vous pourrez trouver pour la plupart sur le site aroma-zone) :  l’huile d’alma, l’huile de ricin, l’huile de coco, l’huile d’olive, l’huile de moutarde, l’huile d’avocat, l’huile d’argan, l’huile de jojoba, l’huile de sésame, l’huile de fenugrec, l’huile de sapote, l’huile de romarin, …
  • les poudres  :  la poudre d’amla, de moutarde, de brahmi, de maka, de guimauve, …
  • les produits alimentaires (souvent à mixer pour récolter le jus et à utiliser en préparation de masques par exemple) : l’œuf, l’avocat, le jus d’ail, le jus d’oignon, le jus de pommes de terres, le jus de citron, le miel
6) Opter pour un massage du cuir chevelu plutôt que la friction : on utilise ainsi le bout de ses doigts et non pas les ongles pour ne pas agresser le crâne. En faisant des massages de 2-3 min, sous la douche ou au coucher chaque jour pendant un mois, les résultats devraient être rapidement visible.
7) Éviter les appareils qui chauffent les cheveux et les outils/produits qui agressent ces derniers : sèche-cheveux, fer à boucler, lisseur, élastiques, colorations, défrisages,… ce n’est pas le top pour limiter la perte/casse des cheveux. Préférez l’utilisation d’une serviette en microfibre ou un séchage à l’air libre si vous avez le temps. Pour démêler les cheveux, il est conseillé de commencer de la pointe vers le crâne et d’utiliser simplement les doigts ou un peigne à dents large plutôt que les brosses. Aussi au lieu d’un élastique, optez pour les pinces et si vous souhaitez faire une coloration, il existe parfois des poudres colorantes naturelles.
8) Dormir avec un foulard en soie ou en satin ou sur un oreiller de ces matières-là : ça évite aux cheveux de se frotter entre eux et donc d’avoir des nœuds ou qu’ils se cassent vite.
9) Couper les fourches : parce que s’il y a des fourches, les cheveux seront plus vite abîmés que si on les coupe.
10) Éventuellement, faire des cures de compléments alimentaire en vitamines B et levure de bière : alors, n’hésitez quand même pas à vous renseigner auprès d’un professionnel de santé car la santé de chacun est différente et même si ces gélules sont « naturelles », on sait très bien qu’elles ne poussent pas dans des arbres 😉 Aussi, si vous avez une pilosité importante (sur les jambes, aisselle, maillot, etc.) sachez que cela fait pousser tous les poils et pas juste ceux des cheveux.« Forcapil » est souvent efficace sur les cheveux comme sur les ongles. Par contre, durant la grossesse je déconseille de faire ce type de cure ni même durant l’allaitement.
A savoir : certaines huiles essentielles peuvent être efficace pour militer la perte des cheveux : romarin, lavande, menthe poivrée, pamplemousse, tea three, ylang ylang, baie de laurier,... Je déconseille toutefois leur utilisation durant la grossesse et pendant l’allaitement car certaines de ces huiles essentielles pénètrent dans le sang et  contiennent des substances potentiellement neurotoxique.

 

Résultat de recherche d'images pour "pousse cheveux dessins illustrations kopines"
Et vous ? Avez-vous des astuces pour prendre soins de vos cheveux ?

 

Suzannie COURRIEU © 2021. Tous droits réservés.