Les démarches du 1er trimestre

Vous venez de réaliser un test de grossesse et celui-ci est positif ? Vous vous demandez alors par où commencer ? Que faire ? Voici quelques pistes pour vous aider à vous organiser ou à trouver votre propre organisation :
1. Allez chez le médecin/gynécologue  :
Il va vous demandera certainement de faire une prise de sang pour détecter l’hormone de grossesse (HCG), connaître votre groupe sanguin et votre taux de fer, savoir si vous êtes immunisée contre la toxoplasmose et la rubéole et éventuellement si vous êtes porteuse de la syphilis ou encore de l’hépatite B ou C. Il vous prescrira également de l’acide folique (B9) à prendre chaque jour pour prévenir la « spina bifida » une pathologie grave que le bébé peut avoir si vous avez une carence en vitamine B9.
2. Réaliser le 1er examen prénatal obligatoire :
Une fois les résultats obtenus, vous pourrez retourner chez le docteur pour déclarer votre grossesse auprès de la CPAM et la CAF. Vous pourrez aussi vous faire prescrire la 1ère échographie dite l’échographie de datation. Enfin, vous pourrez demander au docteur la prescription pour l’ordonnance d’un bilan sérologique à réaliser au 2ème mois. Pour le suivi dans le cadre des consultations prénatales vous pouvez choisir de le faire chez le praticien de votre choix (généraliste, gynécologue, sage-femme, etc.).
3. Prendre un rendez-vous pour la 1ère échographie et s’inscrire dans une maternité :
Les tests sanguins réalisés, vous aurez une estimation du nombre de Semaines d’Aménorrhée (SA). Vous pourrez alors compter vos SA et prendre rendez-vous auprès d’un échographe aux alentours de 12 SA pour réaliser l’échographie dite de « datation ». Si vous avez déjà connaissance de la maternité où vous souhaitez accoucher, autant réaliser vos échographies directement au sein de cette maternité et vous y inscrire. Sinon, il est possible de faire cet examen auprès de n’importe quel échographe. Dans tous les cas, et surtout si vous résidez dans une grande ville, pensez à choisir et vous inscrire dans une maternité.

4. Prendre soin de son hygiène de vie :
Ce point sera important tout au long de la grossesse. Dès que vous aurez les résultats de la prise de sang confirmant la grossesse et vous indiquant si vous êtes immunisée ou non contre la toxoplasmose, vous pourrez surveiller votre santé (ex : réaliser le contrôle pris en charge par la sécurité sociale chez le dentiste) et particulièrement votre alimentation.
Pour éviter les pesticides et les sucres, il est recommandé de privilégier les légumes (surtout ceux de couleur verte) et les fruits bios. Vous pouvez peut-être vous faire livrer des produits locaux de saison ? Cela peut sembler onéreux mais pour trouver un bel équilibre budgétaire c’est l’occasion de réduire votre consommation de viande. Par contre,  jamais vous faîtes de l’anémie, il faudra éviter le thé et manger de la viande rouge (de préférence labellisés) et des abats.
Pour éviter la toxoplasmose et la listériose, préférez les aliments pasteurisés et ne mangez pas de fromages au lait cru ni les charcuteries. Prenez également l’habitude de bien laver les légumes et fruits mais aussi vos mains qui peuvent être porteuses de germes. Enfin, pensez à bien ranger votre réfrigérateur et à le nettoyer, cela réduit le risque de développement de bactéries.
La grossesse est aussi l’occasion pour le papa de faire un bilan de santé complet. Ce bilan est pris en charge par la sécurité sociale alors prenez rendez-vous.
Aussi, le papa pourra certainement faire des vaccins recommandés lorsqu’un bébé arrive dans un foyer. Parlez-en avec votre médecin traitant, il saura vous conseiller au mieux.

Quels sont les aliments déconseillés pendant la grossesse ?

5. Réaliser la première échographie (vers 12SA) :
Au cours du 3ème mois vous réaliserez sûrement la 1ère échographie obligatoire. Peut-être en aurez-vous fait déjà une auprès de votre gynécologue ou autre professionnel? Sachez toutefois qu’il est peu recommandé d’exposer inutilement un fœtus aux ultrasons. Cela est toujours une joie de voir son bébé et certains couples n’hésitent pas à faire des échographies tous les mois sans que la santé du bébé ou de la maman ne le nécessite : vigilance! Cela peut avoir des conséquences néfastes sur le développement du bébé. Après chacun est libre de faire comme il le souhaite.
La 1ère échographie va permettre de dater la grossesse et donc d’estimer la date prévue d’accouchement.  Vous saurez également si vous attendez un ou plusieurs bébés et s’ils vont biens. L’échographe va regarder la vitalité du ou des bébé(s), si le crâne, les bras, les jambes, l’estomac, la vessie normaux, si l’estomac et la vessie, la colonne vertébrale, etc. se développement bien.
Aussi, la clarté nucale (épaisseur de la nuque) va être mesurée pour détecter éventuellement si y a une anomalie liée aux chromosomes (comme la trisomie 21). On conseille de faire cette première échographie avant de dépasser les 12SA parce qu’après ce délai, la mesure de la clarté nucale n’est plus significative.  Une fois la clarté nucale mesurée, on vous proposera de faire le test des marqueurs sériques au moyen d’une prise de sang toujours pour évaluer le risque anomalies chromosomiques. Cela n’est pas obligatoire et on vous fera souvent signer un document pour dire que l’on vous a proposé de le faire. Vous êtes libres de le faire ou pas. Dans tous les cas, il s’agit d’une évaluation de risque et non d’une certitude. Si jamais, à l’issue des résultats, le risque est considéré comme intermédiaire il peut être préconisé une prise de sang pour analyser l’ADN fœtal dans le sang maternel (DPNI) . Si le risque est élevé il est possible de se voir proposer une amniocentèse pour qu’un diagnostic soit posé.
A la fin de la 1ère échographie, vous pouvez prendre rendez-vous pour la seconde échographie.
6. S’informer sur le déroulé de la grossesse :

Que vous ayez déjà vécu une grossesse ou pas. C’est l’occasion de télécharger des applications relatives à la grossesse, lire un livre de Laurence Pernoud, regarder des vidéos de « la maison des maternelles », …bref se mettre dans le bain.

7. Se renseigner sur les différents cours de préparation à la grossesse :
Le premier trimestre est l’occasion d’intégrer que l’on attend un bébé. Il est parfois intense en symptômes de grossesse (fatigue, nausées, vomissements, perte d’appétit, etc.) et le repos est souvent conseillé pour laisser au corps le temps de bien fabriquer le nid douillet dans lequel va se développer le bébé. Épargnez-vous donc autant que possible tout ce qui peut vous causer du stress.

Laisser un commentaire

Suzannie COURRIEU © 2021. Tous droits réservés.