La parentalité amène parfois à réfléchir aux produits à utiliser pour soi et son bébé : quels sont les produits les moins nocifs ? Qu’est-ce qui est le mieux ? Qu’est-ce qui est fiable ou pas ? Autant de questions qui peuvent traverser l’esprit.
Pour vous accompagner dans vos choix, voici une liste de labels (qui s’inscrivent dans une démarche qualité).
1- Le label “Ami des Bébés”/ « Initiative Hopital Amis des Bébés » : pour choisir le lieu d’accouchement :
Mis en place à l’initiative de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’UNICEF, le label IHAB garantit une qualité d’accueil du nouveau-né et de ses parents dans les maternités et les services de néonatologie. Ainsi, choisir une maternité ayant ce label, c’est augmenter les chances de bientraitance bénéfique aux bébés et aux parents dont les mamans qu’elles choisissent ou non d’allaiter. Les mères qui allaitent, comme celles qui ont choisi de ne pas allaiter, bénéficient d’un accompagnement dans le cadre de cette démarche qualité.
Pour plus d’infos, vous pouvez consulter le site à ce sujet.
Et si vous n’avez pas de maternité labellisée « IHAB » près de chez vous, vous pouvez toujours vous baser sur quelques critères d’obtention de ce label pour faire votre choix.
2- Les labels cosmétiques bio pour des produits plus sains et nourrissants pour la peau :
Il est possible de faire soi-même certains produits. Mais, si pour des questions de temps, d’envie, et autre, vous préférez en acheter des tout faits, vous pouvez, si vous le souhaitez, choisir des produits de qualité parmi ces deux labels principaux :
Ce label garantit des produit avec au moins 50% des ingrédients végétaux et au moins 5% de l’ensemble des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique.
Les produits ayant ce label sont conçus avec au minimum 95% de composants d’origine naturelle, dont 10 % sont issus de l’agriculture biologique. Ces produits sont également exempts de silicone, de parfums de synthèse et de la plupart des conservateurs de synthèse comme les parabens ou le phénoxyéthanol.
3- Les labels textiles pour choisir des textiles de qualité (draps, servittes, vêtements, langes,…) :
La peau des bébés est extrêmement sensible. Si vous avez eu un bébé qui a eu des problèmes de peau (irritation, eczémas, etc.) ou si vous souhaitez simplement anticiper ce type de problème, ces labels pourraient vous intéresser. Comment faire certifier ses textiles biologiques par le référentiel GOTS ?Global Organic Textile Standard (GOTS) est la référence en termes de textiles de qualité. Ce label ne laisse aucune chance aux résidus indésirables qui peuvent s’être immiscés dans la confection des textiles.
Le label « Oeko-Tex® Standard 100 » est le premier label textile  qui garantit, pour les articles testés et certifiés par un organisme indépendant, l’absence de substance nocive ou irritante pour la peau.
Dans tous les cas, ne mettez jamais de vêtements neufs directement sur la peau des bébés, lavez-les avant pour enlever toute trace de produits susceptibles de traverser les pores de la peau.
4- Les labels alimentaires pour une alimentation plus saine, nourrissante et riche en saveur :
Il n’ y a pas de sens de proposer un aliment à son enfant pour qu’il découvre les goûts si au final l’aliment consommé n’est pas vraiment goûteux.  Il est donc parfois pertinent de proposer des aliments bio pour en découvrir leur véritable saveur et pour bénéficier pleinement des propriétés de ces aliments. Ex: les œufs élevés en plein air bio sont plus riche en oméga 3.
Voici les labels qui existent :
AB
Agriculture Bio Europe
Ce label indique qu’au moins 95% des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique c’est à dire d’un mode de production respectueux de l’environnement et du bien être animal (ce qui impacte aussi sa composition et la qualité du produit), qui interdit l’utilisation des produits de synthèse et des OGM, défini dans un cahier des charges. La législation française qui était plus contraignante que l’européenne (EU), s’est finalement alignée avec l’UE. Dans tous les cas, ce label indique quand même une qualité des produits.
Label Rouge
Le Label Rouge est un signe officiel qui atteste un niveau de qualité supérieure. A toutes les étapes de la production et de l’élaboration, le produit Label Rouge doit répondre à des exigences définies dans un cahier des charges.
Les viandes labellisées « bio » sont pour beaucoup hors de prix, le Label Rouge est donc une alternative pour manger mieux. Faîtes l’expérience de manger une viande Label Rouge et une qui ne l’est pas : vous sentirez certainement la différence au goût mais sachez que l’apport nutritionnel est aussi différent. Il vaut mieux parfois manger moins et être rassasié que beaucoup et avoir encore faim très vite.
5- Le label ConsoBaby® pour connaître les articles préférés des parents :
Label consobaby
Pour être labellisé, un produit a doit être testé et approuvé par les parents membres de la communauté ConsoBaby (plus de 150 000 parents). Les meilleurs produits ont été élus par les parents internautes sur plus de 22 000 produits de 1 000 marques référencées.
Pour conclure :
Tous ces labels sont souvent apposés sur de articles plus chers et  amènent parfois à faire des choix. Tout dépend alors généralement de ce qu’on privilégie : la qualité ou la quantité.
De nouvelles maladies apparaissent et sont pour beaucoup liées à nos modes de consommation et notre quotidien : une sur-exposition aux ondes (wi-fi, micro-onde, télévision, portable, ordinateur,…), un air et des eaux polluées, une alimentation pas toujours très saines, etc.
Alors bien sûr, « il faut bien mourir de quelque chose » et en effet on ne peut pas tout contrôler. Par contre, il est possible de limiter les dégâts et de faire des petits gestes au quotidien comme mettre le mode avion sur son portable avant de dormir, éteindre le réseau wi-fi, veiller à ce qu’on porte, mets sur sa peau, mange, etc.
Les bébés sont les plus affectés par toutes ces choses. De nombreuses études montrent que les produits du quotidien contiennent des perturbateurs endocriniens qui affectent le développement cérébral des enfants et leur santé dans l’ensemble. Alors, la bienveillance amène à bien veiller à créer autant que possible un environnement le moins néfaste possible pour les enfants.
Tout ne sera pas parfait mais lorsque des études scientifiques révèlent par exemple que des additifs contenus dans plusieurs produits alimentaires pour enfants peuvent causer et aggraver l’hyperactivité, il y a de quoi être faire preuve de vigilance.
Résultat de recherche d'images pour ""label" humour "bio""

 

Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ !

Connectez avec la communauté des abonnés sur Facebook | Twitter | Instagram

Laisser un commentaire

Suzannie COURRIEU © 2021. Tous droits réservés.