La chambre est certainement le lieu où le bébé passera le plus de temps. Dans un premier temps pour dormir puis certainement par la suite pour jouer. C’est donc un endroit qui mérite d’être réfléchi pour son confort, son épanouissement et son endormissement.
Voici quelques conseils pour vous aiguiller à organiser la chambre de votre bébé :
Veiller à une bonne température et un bon taux d’humidité : ne placez pas votre nouveau-né dans un environnement trop humide ou trop sec pour dormir. Ses poumons immatures sont en développement et si vous souhaitez éviter les maladies causant des difficultés respiratoires, il est nécessaire d’être vigilant sur ce point dès le début. Investissez donc dans un thermomètre hygromètre et surveillez que, dans la pièce où dort votre bébé, le taux d’humidité soit compris entre 40 et 60% et que la température de la pièce soit entre 18°C et 20°C pour dormir la nuit. Si la pièce prévue pour accueillir bébé est trop sèche, équipez-vous d’un humidificateur d’air et si elle est trop humide, d’un absorbeur d’humidité. Des problèmes de rhumes, otites, respiration, etc. peuvent être évités en pensant à cet aspect même avant que le bébé ne naisse.
Limiter les polluants dans la chambre du bébé : il y a souvent des substances chimiques dans les peintures. Le mieux est de ne jamais peindre en étant enceinte pour ne pas mettre en danger le bébé et d’aérer au moins 3 mois avant l’arrivée du bébé une chambre nouvellement peinte. Aussi, mieux vaut s’orienter vers l’achat de produits avec l’étiquette A+ et ceux étant labellisés Ecolabel Européen. Il est aussi possible de confectionner ses produits ménagers de façon naturelle pour entretenir la chambre du bébé (avec du vinaigre blanc ou du bicarbonate de soude par exemple). Enfin, parmi les produits à éviter dans une chambre pour bébé on note : le tabac, les bougies/parfums d’ambiance et les anti-moustiques (une moustiquaire peut être très jolie et nous avons opté pour cette solution pour notre princesse). L’idéal est d’aérer la chambre (mais aussi les autres pièces) tous les jours au moins 2 fois et cela pendant 10 minutes surtout lorsqu’on cuisine, bricole ou fait le ménage.
Créer une ambiance cosy/cocooning/détente :  cela invite davantage à dormir même chez un tout petit. Il existe différents types de décoration pour les enfants : avec des supers héros, des couleurs qui égaient, sur différents thèmes etc. Votre bébé aura tout le temps de jouir d’une décoration d’enfants riche en couleurs. Sachez qu’un nourrisson est éveillé par les couleurs vives car cela crée des stimulations visuelles qui enrichissent ses connexions neuronales. Si le but de la chambre n’est pas de l’éveiller mais de l’endormir, optez pour des couleurs qui l’éveilleront dans un lieu prévu à cet effet (une salle de jeux par exemple) et des tons moins vifs (pastels) là où vous souhaitez qu’il dorme.
Pour aider à créer une ambiance relaxante, les accessoires ne manquent pas: de jolis plaids, un petit tapis, un ciel de lit, des coussins, une boite à musique, … idée étant que dès que vous rentrez dans la pièce avec votre bébé vous vous sentiez vous même au calme et apaisé et communiquiez cela à votre enfant. Se lever en plein milieu de la nuit et pouvoir bercer votre bébé dans une chaise prévue pour cela, enveloppée d’un plaid, dans un lieu à la décoration épurée,… est plus agréable que d’être dans un endroit où les yeux vont être attirés par multiples choses. Cela est également plus simple pour le rangement. Une chambre rangée facilite souvent l’endormissement.
Adapter la luminosité : un bébé est très sensible à la lumière à sa naissance. Sa vue est en développement et il a besoin de bien dormir pour grandir.  Créer un lieu où la lumière est tamisée et propice à l’endormissement est bien souvent recommandé.  N’hésitez donc pas à opter pour une lumière chaleureuse offerte par une veilleuse ou une lampe de chevet.  Ainsi, si vous voyez que votre bébé a du mal à dormir, tentez de modifier la luminosité quelques temps avant qu’il ne s’endorme en baissant l’éclairage, cela pourra l’aider à dormir. En effet, il faut savoir que nos yeux transmettent la lumière vers une région de l’hypothalamus (une partie du cerveau) appelée le noyau suprachiasmatique (NSC) et qui a un rôle d’horloge biologique. C’est ainsi que sont sécrétées des hormones actives comme la sérotonine. Lorsque les yeux perçoivent l’obscurité, le cerveau sécrète des hormones nocturnes telles que la mélatonine, l’adénosine et les orexines. Il y a donc un lien entre la lumière et le sommeil. Le savoir permets de comprendre pourquoi on est apaisé avec une lumière tamisée et bien éveillé avec une lumière forte. Les enfants étant plus en construction au niveau de leur développement, sont très réceptifs à ce genre de chose.
Prévoir un lit adapté à sa taille : le bébé, après avoir passé 9 mois dans le ventre de sa maman peut très vite se sentir perdu dans un lit type 60×120. Imaginez que vous jouez dans un petit jardin et que soudain on vous pose dans un grand stade de foot… Vu les prix parfois de certains berceaux et au vu de leur durée d’utilisation, peut être pourriez-vous envisager de réduire l’espace d’un lit évolutif à barreaux si vous faîte le choix d’investir dans cet achat-là.  Certains parents utilisent un coussin d’allaitement ou même des serviettes pour réduire l’espace dans le lit mais vigilance aux risques d’étouffement… Enfin, il est aussi possible de placer le bébé sur un matelas au sol et cela dès sa naissance. A vous de voir si cette dernière option vous convient.
– Organiser des espaces : même dans une petite pièce, il est possible de créer des espaces pour changer le bébé, pour lui lire une histoire ou le bercer, pour jouer avec lui, etc.  Les bébés ont souvent besoin de sécurité et cela passe par l’organisation de leur espace. Beaucoup d’enfants apprécient les coins car cela les rassure. Nous avons vite constaté avec notre Princesse que même dans son lit, elle appréciait de caler sa tête dans un coin pour s’endormir.  Avez-vous déjà tenté de vous baigner dans des baignoires placées au centre d’une pièce? On s’y sent souvent un peu comme exposé/non-protégé, …  Prévoir des espaces délimités (aussi petits soient-ils) pour marquer les activités peut être rassurant pour un bébé et cela peut contribuer à établir un climat où il se sent sécurisé. Cela aide également à donner des repères nécessaires à leur développement.
Pour conclure :
Les données scientifiques peuvent évoluer et il y a des bébés qui dorment très bien dans des chambres décorées avec beaucoup d’objets, riches en couleurs, sans espaces délimités etc. L’idée ici est de donner des pistes aux parents qui se questionnent notamment sur comment créer un cadre favorable à l’endormissement. En fonction de qui vous êtes et comment sera votre bébé, c’est à vous de déterminer ce qui est préférable.

 

Vous aimez cette publication? Faites-en profiter quelqu’un d’autre, PARTAGEZ !

Connectez avec la communauté des abonnés sur Facebook | Twitter | Instagram

Laisser un commentaire

Suzannie COURRIEU © 2021. Tous droits réservés.