Produits d’hygiène

Quand on devient parents, on peut vitre être perdu sur l’ensemble des achats à faire. C’est pourquoi, je vous partage ici quelques produits d’hygiène à avoir pour faire la toilette de votre enfant.
Pour les soins du quotidien  :
  • des compresses stériles : pour nettoyer les yeux, le nombril, etc.
  • du sérum physiologique : pour nettoyer les yeux et le nez
  • un spray type prorhinel et/ou physiomer micro-diffusion (qui agresse moins le nez) : pour l’hygiène du nez
  • des cotons-tiges pour bébé
  • des limes à ongles en carton pour bébé (pour les premiers jours après la naissance sachant que beaucoup de bébé naissent avec les ongles long et que c’est déconseillé de leur couper les ongles qui sont à ce moment là collés à la peau), des petits ciseaux à bouts ronds et un coupe-ongle pour bébé pour couper les ongles par la suite
  • 2 thermomètres : un pour le corps et un autre pour l’eau du bain. Pour le corps, je conseille un thermobip à embout souple que je trouve assez fiable et un thermomètre auriculaire infrarouge ou un frontal qui est sont plus pratiques quand l’enfant grandit et bouge plus
Il est possible de rajouter un « mouche-bébé » au besoin. Personnellement je préfère juste utiliser le sérum physiologique car je trouve le mouche-bébé bien souvent agressif.
On peut également rajouter de « l’éosine » pour le soin du cordon ombilical et du nombril. Il semblerait que ça ne soit plus vraiment conseillé car c’est de couleur rouge et ça masque parfois des écoulements du nombril. Donc à chacun de voir.
Pour les soins de la peau :
  • Un gel /crème /huile lavante. J’ai une préférence pour l’huile lavante que je trouve adaptée aux peau sensible des bébés : Boderma Atoderm (sent bon 🙂 ), Aderma exomega, Lipikar de la Roche Posay, SVR Topialyse,… Il y a le choix
  • Un lait de toilette / crème hydratante : les gammes citées juste avant en propose et je préfère là encore les produits adaptés aux peaux sensibles des bébés.
  • Une « cold cream » (surtout l’hiver) pour éviter une peau sèche
Pour les soins des fesses  :
  • Des carrés de coton
  • Du liniment oléo-calcaire : à savoir, le liniment est composé d’huile donc 1. il ne nettoie  pas, 2. trop en mettre empêche la peau de respirer et 3. mieux vaut éviter d’en mettre en cas de rougeur pour éviter l’effet « huile sur du feu » qui va brûler davantage le bébé. Pour nettoyer la matière fécale, rien de mieux que de l’eau et un gel nettoyant sans savon. Il est ensuite possible d’appliquer du liniment pour hydrater.
  • Des lingettes nettoyantes : pratiques notamment en sorties. Les lingettes Fresch Clean de Pampers sontselon l’enquête d’UFC que choisir sont plus « safe » que d’autres lingettes qu’on pourrait trouver à acheter. Il existent ausi des lingettes « bio », à vous de voir ce qui vous convient le mieux.
  • Une crème pour le change (si besoin est)
  • En cas de rougeurs/d’érythème fessier : des crèmes à base de  BépanteneMitosyl ou d’Aloplastine vont apaiser le bébé : j’ai opté pour la crème pour le change de Corine de Farme à l’oxyde de zinc, pour Bepanthen Potect et l’oxyplastine.
Il est possible de rajouter à cette liste de  « l’eau micellaire« . Personnellement j’évite tout ces types de produits qui pénètrent dans la peau sans rinçage quand je sais que l’eau du robinet et un peu de gel lavant hydratant peuvent suffirent.
J’encourage donc à prendre les contenants de 100mL qu’on utilise en voyage en avion notamment et d’un mettre un avec le gel lavant et un autre avec de l’eau. Cela évite d’avoir recours à de l’eau micellaire.
Pour conclure :
Pour plus de praticité, on peut prévoir plusieurs de ces affaires afin de les mettre :
  • dans la salle de bain
  • dans la chambre où se trouve le bébé
  • au salon
  • dans un sac/trousse/vanity (pour les sorties) : pas besoin forcément de grands sacs  où il faut fouiller partout, parfois un petit sac à dos, une grande trousse ou un vanity font parfaitement l’affaire et évitent de porter des charges lourdes entre le cosy, les jouets, le lit parapluie etc. Il faut miser sur le coté pratique.
L’idée est de pouvoir nettoyer le bébé dans la pièce où on se trouve sans avoir à aller ailleurs lorsqu’on est chez soi et d’avoir toujours le nécessaire lorsqu’on est à l’extérieur de chez soi.

Suzannie COURRIEU © 2021. Tous droits réservés.