Sac à langer

Qu’est-ce qu’il est important d’avoir dans son sac à langer ?
Si jamais cela peut aider certains parents, voici ce qu’il est possible de mettre :
1. De quoi réaliser les changes :
  • Un matelas à langer/des langes : souvent c’est inclus dans le sac à langer mais ils sont parfois très fin. Rien n’empêche d’utiliser des grands langes à plier plusieurs fois qui peuvent être plus doux et plus confortables. A vous de voir.
  • 6 couches de tailles adaptée au bébé : on ne sait jamais si une se déchire, si le trajet dure longtemps à cause d’embouteillages, si finalement à la prochaine sortie on n’oublie de remplacer les couches utilisées, etc.
  • 2 ou 3 petits sac poubelles/sac à couche qui sentent bon éventuellement : pour y mettre les couches sales s’il n’y a pas de poubelles à proximité.
  • Une trousse de toilette : avec des carrés de coton doux et/ou des lingettes et/ou des débarbouillettes, une petite bouteille d’eau et du gel lavant sans savon pour vraiment bien laver les fesses, du liniment ou une crème protectrice pour le change à appliquer après avoir lavé le siège (sauf si les fesses sont rouge car ça peut accentuer les brûlures).  Des mouchoirs peuvent aussi toujours être très utiles. Personnellement je ne suis pas très fan de l’eau micellaire et préféré simplement me balader avec une bouteille d’eau et du gel lavant mis dans les petits contenant qu’on utilise pour les voyages en avion par exemple.
  • Des vêtements de rechanges : 2 body, 2 pyjamas et 2 paires de chaussettes et peuvent suffirent mais si vous souhaitez rajouter une tenue style robe ou pantalon et haut, pourquoi pas.
2. De quoi faire le repas :
  • 2 ou 3 bavoirs  
  • biberon et la tétine adaptée
  • du lait en poudre réparti dans une boîte doseuse pour gagner de l’espace
  • un sac isotherme avec un pain de glace et le lait tiré qui mentionne le jour et l’heure du lait tiré pour les bébés allaités : on ne sait jamais si maman doit s’absenter et qu’une autre personne doivent donner à manger au bébé affamé.
  • une bouteille d’eau et éventuellement une tasse pour faire boire le bébé : la marque d’eau « Mont Roucous » est chère mais peu riche en minéraux et adaptée au bébé. Je trouve aussi la tasse d’apprentissage Miracle 360° de Muchkin très pratique.
  • le goûter : pour les enfants qui mangent c’est possible de prévoir des petits biscuits, des compotes en gourdes, un peu de pain, …
  • Un chauffe biberons : pour certains parents cela n’est pas toujours utile mais personnellement ma fille a été allaitée et le lait qui sort du sein n’est pas à température ambiante mais bel et bien chaud. Elle appréciait davantage quand on lui donnait un biberon chaud et faisait clairement la grimace quand il était à température ambiante. Le lait maternel ne pouvant pas non plus être chauffé au micro-onde, un chauffe biberon nous a été plus qu’utile pendant bien des mois quelque soit l’endroit où on allait.
3. De quoi soigner le bébé :
  • Une copie du livret de famille et/ou pièce d’identité de l’enfant : demandée aux urgences
  • Le carnet de santé : surtout si vous faîte une escapade loin du domicile
  • La carte vitale et la mutuelle : notamment pour une consultation express aux urgences ou en pharmacie. Vous pouvez les garder dans votre porte-feuille mais l’essentiel c’est de toujours les avoir à proximité en cas de besoin. Je conseille aussi de faire les démarches en amont auprès de la sécurité sociale pour que l’enfant soit rattachée à la carte vitale de ses 2 parents.
  • Une petite trousse à pharmacie : pour y mettre votre nécessaire : un thermomètre, du sérum physiologique, un désinfectant, des pansements, de l‘arnica, du doliprane, l’oxyplastine (pour soigner les rougeurs aux fesses),éventuellement un antimoustique adapté à l’âge de l’enfant, …
4. De quoi se protéger du chaud ou du froid :
  • Pour  se protéger de la chaleur : un casquette ou un chapeau, de la crème solaire, un brumisateur, une paire de lunettes adaptées, …
  • Pour se protéger du froid : un bonnet et des gants adaptés  votre enfant, une écharpe, un gilet, un plaid, …
5. De quoi anticiper des aléas :
  • Une tétine de rechange
  • Un doudou
  • Des jouets
  • Des vêtements de rechanges pour les parents : personne n’est à l’abri d’un petit vomi sur la robe et/ou pantalon voire d’une couche débordante sur ses genoux.
  • Une serviette / cape de bain  : pour protéger l’arrière de la voiture ou autre au besoin ou donner le bain en express dans un restaurant ou autre.
Pour conclure
On a parfois l’impression d’emporter sa maison mais en ayant l’essentiel à portée de main, des crises de pleurs sont évitées, … Parfois mieux vaut avoir plus que de besoin plutôt que manquer d’affaires et avoir un stress qui s’ajoute à du stress.

Laisser un commentaire

Suzannie COURRIEU © 2021. Tous droits réservés.