Se sentir bien

Une fois de retour à la maison, entre les hormones et la nouvelle situation à gérer (vous vous retrouvez avec un bébé dans vos bras), il y a des événements qui pourront vous générer du stress.
Voici donc quelques astuces pour vous aider à vous sentir bien :
1. Anticipez : vous pouvez peut-être préparer et congeler des plats. Prévoir des réserves de denrées non périssables ou dont la date d’expiration est lointaine (essuie-tout, pâtes, riz, …).
2. Faire les courses sur internet :  vous pouvez anticiper et créer un panier au cours du dernier mois de grossesse. Il ne restera plus qu’à le valider au moment venu. Il est aussi possible de se faire livrer au domicile.
3. Laisser le papa prendre le relais : dès que possible donnez de la place au papa. C’est facile de se sentir épuisée quand on décide soi-même de vouloir tout gérer. Peut-être que Monsieur ne fera pas exactement comme vous (c’est même quasi-certain) et c’est une richesse pour votre bébé. Il apprendra très vite qu’avec maman c’est ainsi et avec papa comme ça.
4. Lâcher prise : la maison est sale ? Ce n’est pas grave. Votre conjoint n’a pas rangé la vaisselle exactement comme vous l’auriez fait ? Il a habillé votre enfant en ne choisissant pas les couleurs que vous auriez choisi ? … Il y a des choses pour lesquelles vous pourriez assurément lâcher prise.
5. Se reposer : Votre bébé dort : dormez. Des proches de la famille ou papa est là ? Laisser le bébé et partez faire la sieste. Si une urgence mérite qu’on vous réveille, comptez sur eux pour le faire.
6. Se faire plaisir : oui il est possible de se faire plaisir en rentrant de la maternité : un bon repas, un bon film, un soin du corps, du shopping,… vous avez le choix.
7. Sortir :  avec une personne proche ou seule sortez de la maison pour respirer un autre air, une autre atmosphère. Même si c’est simplement pour une un quart d’heure, efforcez-vous à sortir pour ne pas vous enfermer. Demander au papa de garder le bébé par exemple et partez-vous aérer. Allez plus loin que le jardin si vous avez un extérieur. Cela permet de « couper » et de revenir avec des batteries rechargées.
8. Savoir dire « non » :  sachez dire « non » à certaines visites, « non » aux appels téléphoniques si vous êtes occupée, « non » à la réponse à des textos dans l’immédiat, etc. Il y a certes une manière de dire « non » mais s’il y a des personnes que vous ne souhaitez pas voir : ne vous forcez pas. Vous pouvez sûrement compter sur votre conjoint pour faire écran entre les personnes et vous.
9. Garder une vie sociale : s’il faut parfois dire « non », il faut aussi s’organiser pour maintenir des liens sociaux. Aménagez-vous un temps pour appeler, répondre à des messages, recevoir des amis, etc. Vous aurez peut-être besoin d’une oreille à l’écoute de vos joies mais aussi de vos peurs, doutes etc. Et même si votre conjoint est votre meilleur ami, un autre regard est souvent important. L’idée n’est pas aussi de perdre vos amitiés et de vous enfermer dans la parentalité uniquement.
10. Déléguer :  on a parfois envie de tout faire soi-même et on peut se dire que si quelqu’un le fait à notre place, il ne le fera pas aussi bien que nous. Que cela soit vrai ou non, pour se sentir bien au retour de la maternité, il faut apprendre souvent à déléguer. En premier au papa (les soins du bébé, les tâches quotidiennes, etc.) mais aussi aux proches présents.
En réalisant ces différentes choses, il est fort possible que vous vous sentiez bien mieux 😀
Et vous? Qu’avez-vous fait pour vous sentir bien à votre retour de maternité ?

Suzannie COURRIEU © 2021. Tous droits réservés.