Soutien psychologique

Formée en psychologie, je vous accompagne dans les souffrances que vous pouvez traverser dans le cadre de la périnatalité. Ces douleurs peuvent être de  diverses origines.
Par exemple, lorsque le projet de concevoir est présent, que le désir d’enfant est là mais que le bébé n’est pas, que c’est difficile pour la femme d’être enceinte, que le couple vit une fausse couche, un échec de procréation médicalement assistée, que la perte, la déception,  la colère, la révolte, la tristesse, la solitude sont présents : que faire ?
Aujourd’hui, il n’est pas toujours évident d’être compris face à une fausse-couche : le bébé n’est pas totalement formé, cela n’empêche pas la fertilité, … la souffrance, la solitude, la douleur de la mère et du père qui s’étaient projetés est peu entendue et lorsqu’elle l’est, la parole des hommes n’est pas toujours recueillie. Or, une fausse-couche est un deuil pour beaucoup de parents d’un bébé qui certes n’était pas encore né physiquement mais qui était né dans leur projection.
Aussi, perdre un enfant qui est né est une douleur atroce et indescriptible avec laquelle le parent doit vivre le reste de sa vie. Comment surmonter une telle souffrance ? Est-ce possible ?
Comment le parent, un couple peut-il affronter des souffrances liées à la parentalité ou périnatalité comme le fait d’avoir un enfant porteur de handicap, le fait de vivre une grossesse difficile, de subir un accouchement compliqué, d’avoir un enfant prématuré, de découvrir une grossesse tardivement,… ?
Se sentir impuissant, culpabiliser, être en colère, ressentir une injustice, … sont des réactions « normales » face à des événements vécus. Physiologiquement, psychologiquement et physiquement nous réagissons face à des situations. Il faut donc savoir accueillir ses émotions et les gérer car les refouler, les taire, les cacher, … ne pas les affronter, c’est s’exposer à les voire se manifester de façon plus virulentes dans l’avenir.
Je propose un soutien psychologique pour vous  aider à reconnaître vos émotions, à les accepter pour pouvoir traverser une épreuve plutôt que de la subir. Et si le soutien que je propose n’est pas suffisant, je suis en mesure de vous orienter vers des partenaires pour prendre le relais de l’accompagnement afin que vous ne restiez pas dans votre souffrance sans solutions.

Suzannie COURRIEU © 2021. Tous droits réservés.